Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paris pleure des larmes ce matin,

de larmes d’eau du ciel au manteau blanc,

…d’une Gent s’abritant d’un pas lent

sous auvents de quelques magasins ;

ils ont froid, ce mercredi nonchalant

Les Dieux doivent chambrer le Champagne,

la Grèce est rentrée dans la Zone Euro,

est-ce un bien, est-ce un mal en Campagne,

dites-moi cher Frère, vue de là-haut,

si leur place au zénith, est joli saut

Ce Dix janvier, l’amour s’est posé

de l’irraison folle à se pardonner

de ne pouvoir, se livrer de l’aisé,

hors de Paris, d’un désordonné,

laissant au puits... un rêve abandonné

Paris se lasse des pas, goût musard,

que cet humain déshabillé d’un frère

parcourt certains jours gris, l’air hagard,

comme ce Dix janvier au Grand Louvre 

tentant de reconnaître un beau regard

Là-bas, bord de Seine, remarquant

Notre-Dame, sur Montebello, 

le baladin d’un mot crayonné,

glissa…. brick papier, long du hasard

Oli ©…A Paris, Long du Hasard

© (P)-     Francis Jr (09,10)  10/01  Z1

(voyage d’un frère en limbes)

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire”Série10J*16

 

 

Tag(s) : #Poèmes_Années_Z, #Poèmes_Quintil, #Poèmes_Bsyllabes, #Poèmes_Itinéraire_Calvaire, #Poèmes_Série_10jan
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :