Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce vingt-trois janvier, sage Gendarmerie

fit sursauter Mère avec un “SOT” de pli

précisant de s’y rendre pour le motif

de réserviste amenant en ce récif

larmes, colères  de cinquante-deux jours

de souffrances et MORT d’un enfant d'Amour

 

Ô bêtise administrative s’amuse

de négligences hurlant vile SOTTISE ;

qu’avez-vous fait donc mon frère à cette France

ignorant tant ses beaux enfants en souffrance

les cassant De Profundis de belle VIE

uniformisant le bel Être... à l’envi

 

Ce vingt-quatre janvier au gris Cimetière

TOMBES se taisent déposées sur leur Terre

las, vôtre reste ouverte et Dieu sait pourquoi ;

amer notion pour dire un mot en soie

se glissant un instant de l'égarement

ne se fâchant guère du trouble apparent

 

Au Bac, un déjeuner avec Jean-Marie

fut d’un délice au bord de philosophie

tournant sur belle Vie, la Mort et son Temps

d’instants de beaux gamins jouant à Meulan

de l’Âge apparent s'estimant selon l'Âme

d’un accéléré, de lenteur... suivant trame

 

Au soir, des larmes habillaient notre Dame

ayant mis au Monde enfants non pour un drame ;

pourquoi SOTTISE se pare de la Mort

sur une simple lettre arrivant trop tard ;

Ô.. Mère décida de cacher au Père

La Sottise” ayant tant détruit leur Terre

Oli ©…Sottise en Larmes

© (P)-     Francis Jr(11)  23-24/01  P5

(voyage d’un frère en limbes)

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire”  -Série Apost

 

 

Tag(s) : #Poèmes_Années_Pb, #Poèmes_Série_Apostrophe, #Poèmes_Itinéraire_Calvaire, #Poèmes_Sizains++, #Poèmes_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :