Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suis venu malgré moi suivant la route au vent

Vous adresser une pensée sans autrement

Ce court Temps Ô délaissant Notre Créatrice

Se reposant en blanche Demeur' prédatrice

 

Que d'heures heurtées face au crime de l'Absence

Privant frères, sœurs, de l'estime à conscience

Pleurant les veines du cœur de chers Créateurs

S'accrochant au radeau soupesant des erreurs

 

S'écoule rivière d'Âmes Vous rejoignant

Sans que l'on puisse échapper au vil océan

Où Vous vous prélassez Ô Dam ! de l'abstinence

Où,  tentons l'écart pour encor la jouissance

 

Votre blanche Demeure est devenue fort grise

De l'abandon de regards et parole émise

Même en votre Frère ne mesurant l'Emoi

Cet Onze Novembre où Suis venu malgré moi...

 

Voici l'heure où Me dois rejoindre la Demeure

Où Mère Ô misère tente à sauver son Heure

Oli ©…Suis venu Malgré Moi (2)

© (P)-     Francis Jr (12)  11/11  Y1

(voyage d’un frère en limbes) (j'avais quarante de grippe italienne)

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire”-Série Apostrophe

acte1

 



 
Tag(s) : #Poèmes_Quatrains, #Poèmes_Série_Apostrophe, #Poèmes_Itinéraire_Calvaire, #Poèmes_12syllabes, #Poèmes_Série_Sonnets++, #Poèmes_Série_Créateurs, #Poèmes_Années_Y_Yb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :