Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il pleure parfois

cachant ses larmes sous un sourire

vous ne le voyez pas

vous l’écoutez de ses mots dire

plaisanterie croisant vos regards

charmant même le bel hasard

Il pleure parfois

cachant ses larmes sur une réflexion

vous l’admirez pantois

vous l’écoutez simplement ou par passion

conter sa pensée réfléchie, passionnée

charmant limbes de mots paginés

Il pleure parfois

cachant l’émotion sur une pudeur

vous le devinez courtois

vous l’écoutez encore de l’envie du coeur

vous le comprenez : son fils crie l’horreur

long de veines s’écoulant au fil de l’heur’

Il pleure parfois

cachant ses larmes d’une protection

vous le ressentez de soie

vous l’embrassez du regard de passion

n’osant le prendre tête sur l’épaule

pour ne l’éprouver et paraître ridicule

Lui ! ce beau Médecin

de son amour maladroit et si tendre

ne comprend l’épisode faquin

lui ayant pris un fils, à tordre

l’esprit de la raison... à ce déchiré ;

l’Espoir s’en est allé.  crié

d’une douleur ne désirant se partager :

brillant médecin qu’il est, il n’a pu

éviter la tragédie d’un Père : il eut

souhaité en être averti et le… sauver

Il pleure parfois

il est ce Père que je n’échangerais pas ;

il est ma Terre où j’aime pleurer, rire,

où toujours dansera sa mémoire….

Oli©…Derrière le Pleur
©(P)– 10/04 …. à mon Père  P8

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire”-Série*Apostrophe

 

Tag(s) : #Poèmes_Série_Créateurs, #Poèmes_Itinéraire_Calvaire, #Poèmes_Années_Pb, #Poèmes_Sizains++, #Poèmes_09_11syllabes, #Poèmes_Série_10avr
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :