Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C‘est un jour sans fin ce mercredi... dans le train

Le TGV au ralenti scrute seul... paysage 

N'en finissant plus de soupirer son marquage

A bord... auprès de gens innocents sans entrain

 

C‘est un jour sans fin Mon Frère qui m'attendez

Il plait à l'imaginer ce plaisir de frère

Quoique vous roupillez sous blanche allongée pierre

Depuis des temps où parfois j'aime y méditer

 

C‘est un jour sans fin ce trajet Angers-Paris

Moi qui humait déjà fort les senteurs de Seine

Manquant trop hardiment au sang coulant en veines

Je m'ennuie... éprouvant maux à ce ralenti

 

C‘est un jour sans fin ce voyage nonchalant

La plume glisse en le carnet  à pages blanches 

Relatant le roulement du creux de ses vagues

Com' si j'écrivais balloté fond d'un chaland 

 

C‘est un jour sans fin démarquant ce Dix Avril

Du rendez-vous choisi libérant mots de limbes

Ne désespérez pas mon Frère...  de complainte

Durant ce séjour... trouverais l'heure à l'exil

Oli ©…Jour sans Fin

©(P)-10/04…Mon Frère((12) Y3

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire” 

 

 

Tag(s) : #Poèmes_Années_Y, #Poèmes_Série_10avr, #Poèmes_Itinéraire_Calvaire, #Poèmes_Quatrains
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :