Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il m’arrive parfois de Vous oublier

perdant la notion du Temps sablier

de nos vies de jadis mourant en chemin

au rythme des vents saupoudrant le chagrin

de vies inconnues se mêlant des instants

pimentant charmant conte au-deçà des mots

 

Ne m’en voulez-pas trop  je visite un monde

parcourant l’étrange enivrant la pénombre

tel un étranger recouvrant douce vie

après un voyage épuisé de l'envie ;

tout seul j’avance glissant ce vain sourir’

à  Gent me parlant évitant le soupir

 

Il m’arrive parfois de Vous oublier

juste auprès d’amis pour ne pas m’épuiser

à les consoler de leur  sot état-d’âme

à chaque rencontre évitant vilain drame

récitant la vie au lieu de ses regrets

devenant incompris... à m’en échapper

 

Ne m’en voulez-pas ce février s’habille

d'un Temps de ses espoirs non de pacotille

ne pouvant laisser l’empire du chagrin

à nos chers parents noyés au blanc matin

des rêves de Vous égarant pâle Monde

loin de ce pouvoir à partager leur onde

 

Il m’arrive parfois de Vous oublier
c’est un besoin doré pour Vous entourer
de belles pensées lors de mon beau voyage
endormi la nuit à courtiser très sage
la Vie avec Vous et notre petit frère
repoussant Dame Faux de ce bout de Terre…

Oli ©…Il m'arrive Parfois

© (P)-     Francis Jr(11)  01-02/02  P5

(voyage d’un frère en limbes)

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire”  -Série Apost

 

 

Tag(s) : #Poèmes_Années_Pb, #Poèmes_Série_Apostrophe, #Poèmes_Itinéraire_Calvaire, #Poèmes_Sizains++, #Poèmes_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :